Presqu’île de beauté

P1050146.JPG

Publicités

La nuit dernière

La nuit dernière j’ai rêvé que j’allais à un séminaire, dans une grande propriété au milieu de la forêt.Je retrouvais beaucoup de visages connus, de gens avec qui j’ai travaillé cette année. L’ambiance était plutôt bonne, les gens étaient détendus.
Puis graduellement la tension commençait à monter, vis à vis de la nature du séminaire et des méthodes employées par les responsables que certains trouvaient discutables, et même immorales.
S’ensuivaient des débats houleux, qui dégénéraient en conflit ouvert.
Certains d’entre s’élevaient franchement contre la hiérarchie, menant une sorte de fronde, il y avait différents camps et j’étais en première ligne contre l’idéologie défendue durant ce séminaire.
La dernière image de ce rêve était celle de ma directrice de stage m’agitant un énorme pistolet automatique sous le nez en hurlant avec les autres responsables armés qui pourchassaient les rebelles pour les soumettre à la torture. La propriété était cernée par des miradors, des sirènes hurlantes et les cris des participants. C’est là que nous réalisions qu’en lieu et place d’un séminaire, nous étions en fait dans un camp d’entraînement et de rétention.

Pour bibliothécaires.